CULTURE

3 romans feel-good pour les vacances

20 juillet 2018

romansA l’approche des « grandes vacances« , je vous propose de découvrir trois romans de trois auteures que j’ai adoré lire avec des plumes complètement différentes mais qui vous feront toutes voyager. Virginie Grimaldi nous emmène en Scandinavie pour un road trip familial entre une mère et ses deux filles, Lena Walker nous balade entre St Tropez et Paris et Anne Thoumieux nous embarque à l’autre bout du monde en Argentine. Sur la plage, en terrasse, ou à l’ombre d’un cocotier, préparez-vous à passer un bel été avec ces trois romans plein de fraîcheur et d’optimisme

De joie, coulent mes larmes, Lena Walker

romans

J’ai eu le bonheur de rencontrer Lena lors de la soirée de lancement de son dernier roman, j’ai découvert sa plume délicate à travers ce roman De joie coulent mes larmes, et j’ai passé un merveilleux moment.

On suit les aventures de Romy de Saint-Tropez à Paris qui tente de se faire une place dans une chaîne de télévision. Romy est un personnage attachant, dans lequel chaque femme se reconnaîtra, elle n’hésite pas à prendre des risques et sortir de sa zone de confort pour relever de nouveaux défis et avancer.

J’ai beaucoup aimé la relation qu’elle entretient avec sa grand-mère Mamilou, pleine de bienveillance et de respect, et j’ai adoré la philosophie de vie de son amie Cécile, optimiste de nature et toujours de bon conseil. C’est un roman léger, plein de fraîcheur, parfait pour l’été!

Résumé : Un roman gourmand et plein de surprises.
Juriste sans entrain dans un cabinet d’avocats, Romy Bavarois rêve depuis sa plus tendre enfance de présenter le journal télévisé de la plus grande chaîne de France. Au décès de son grand-père, elle décide sans regret de tout quitter et de s’installer chez sa grand-mère à Saint-Tropez. Acceptant un emploi saisonnier de vendeuse de soufflés tropéziens, Romy se laisse vivre jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars. Lui fera-t-il des révélations décisives sur son avenir ? Aura-t-elle enfin l’électrochoc qu’il lui fallait pour sortir de sa douce léthargie et prendre son destin en main ?

***

Il est grand temps de rallumer les étoiles, Virginie Grimaldi

Quatrième roman tant attendu de Virginie Grimaldi, (vous pouvez (re)découvrir la chronique de son précédent roman ici), Il est grand temps de rallumer les étoiles est un superbe roman choral où tour à tour les 3 personnages principaux : Anna (la mère), Chloé et Lily (ses deux filles) partagent leur quotidien et leur états d’âmes. Lily 12 ans à travers son journal intime qu’elle a nommé Marcel, Chloé via son blog les chroniques de Chloé et Anna, maman solo qui se bat chaque jour pour s’occuper de ses filles.

On suit leur roadtrip en Scandinavie, et comme dans chaque roman de Virginie, on s’attache aux personnages, on partage leurs joies, leurs peines, on retrouve les thèmes chers à Virginie : la famille, l’amitié, l’amour et la différence… On a envie de faire durer le plaisir, de ne jamais terminer la dernière page et d’aller louer un camping car pour aller admirer les aurores boréales…

Un passage dans lequel je me suis identifiée et dont je vous parlais ici (page 91) :
« Je suis une hypersensible. C’est l’infirmière du lycée qui m’a annoncé ça un jour, Parce que je venais de tomber dans les pommes après m’être coupée la main (…) Je suis lucide. Trop.
Mais ça a aussi de bons côtés. Je suis une bonne amie, qui comprend, qui ne juge pas.
Je me remets facilement en question.
Je suis attentive aux jolies petites choses que l’on croise souvent sans les voir.
Mes joies sont décuplées. Un rayon de soleil, une odeur de lilas, les illuminations de Noël font monter en moi des bouffées de bonheur. »

Résumé :
Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.
Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

***

Le voyage de Wendy ou l’effet sac à dos, Anne Thoumieux

J’ai rencontré par hasard Anne Thoumieux lors d’un événement sur Paris, j’ai réalisé qu’elle était l’auteure de « Le livre du Lagöm » et lorsqu’elle a parlé de son roman qui allait sortir, qui racontait son périple en Argentine après le décès de ses parents, j’ai guetté la sortie…

On suit les aventures de Wendy, qui après le décès de sa mère et de son père, part en Argentine avec deux copains rencontrés lors d’une soirée arrosée. Elle tente de fuir ses problèmes et trouver des réponses à ses questions mais elle se rend compte que malgré les kilomètres, tout ne s’efface pas par magie. Wendy partage avec nous la difficulté de faire son deuil, la solitude après la perte d’un être cher, la nostalgie qui s’empare de nous et les remises en questions. Wendy va avancer au fil de ses rencontres, et trouver un sens à sa vie malgré l’absence de repères familiaux.

Je me suis beaucoup retrouvée dans ce roman qui m’a particulièrement touchée après le décès de mon père l’année dernière, et malgré un sujet lourd en apparence, Anne Thoumieux parvient à nous faire rire grâce à son humour et la légèreté de sa plume. Un joli voyage initiatique, girly et plein d’espoir.

Résumé : Un merveilleux récit initiatique, par la fille spirituelle de Sylvain Tesson et de Bridget Jones.
Wendy est une jeune fille sans histoire qui se laisse porter par la vie jusqu’au jour où le destin décide brutalement de la confronter à l’impensable. En l’espace de quelques mois, Wendy doit dire adieu à a mère puis à son père. A seulement 26 ans, elle se retrouve seule au monde, ou presque. Comment garder espoir quand on est seul, perdu dans un monde qui nous paraît désormais hostile? Une rencontre surprenante dans un bar va pourtant bouleverser son existence et la mener jusqu’en Argentine.
Merveilleux récit initiatique, ce livre porte en lui un message d’espoir et de douceur.

***

Aimez-vous les romans feel-good?
Avez-vous lu l’un de ces romans?

Rendez-vous sur Hellocoton !0

2 Comments

  • Reply Sab 21 juillet 2018 at 16 h 10 min

    Merci pour cette belle liste qui donne envie!
    Je cours à la bibliothèque, mais je pense qu’ils n’ont pas ceux-là trop récents (?!). Peut-être qu’ils auront les premiers de Virginie GRIMALDI que je brûle de découvrir

    • Reply Summer Girl 23 juillet 2018 at 15 h 53 min

      Merci 🙂
      Oui ils sont sortis il y a quelques mois seulement mais je pourrais te les prêter si tu veux 😉
      Les autres de Virginie Grimaldi doivent être en bibliothèque je pense. Bel été à toi ♥

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.