UN PEU DE NOUS

Et regarder devant (2/52)

16 janvier 2018

Retour sur cette deuxième semaine (avec un peu de retard), sans doute la plus difficile de cette année, beaucoup de souvenirs et de larmes, et malgré tout des petits moments qui redonnent le sourire et me font avancer.

★ Démarrer la semaine de bon matin par une fournée de cookies maison (je n’achète plus de gâteaux industriels depuis la rentrée de septembre, c’est mon défi personnel) avec mon apprenti Little G, très fier de « touiller » et ajouter les pépites de chocolat et d’en picorer au passage!

★ Préparer une galette traditionnelle maison (que tout le monde semble avoir apprécié, après l’échec d’une version revisitée aux framboises l’année dernière!), remettre la couronne à Mister M trop fier d’avoir eu la fève.  

★ Little G qui s’exprime de mieux en mieux et nous dit « ça suffit les enfants! » tout en sautant sur le canapé!

★ Commencer à faire la check list des vacances en Thaïlande : maillots de bain, crème solaire, lunettes de soleil… ça sent bon le soleil!

Danser en famille un mercredi soir à la demande de Little G « papa, maman, danse! »

★ Passer nos 2 dernières soirées Toulousaines chez un ami de mon frère, des parenthèses de bonheur avec mon frère et ma belle-sœur, de délicieux repas et beaucoup de bienveillance.

★ Les jolies rencontres via le bon coin dont un couple venu pour acheter un micro ondes et qui est reparti avec plein de choses qui leur serviront pour un centre culturel qu’ils vont ouvrir dans la région.

★ La gentillesse du responsable de la déchetterie qui m’a vu faire plusieurs allers et retours, et a compris « c’est une vie que vous laissez ici », il m’a dit en partant « Regarde devant et laisse le reste derrière toi »…

Et puis, il a fallu te dire au revoir papa et te laisser là-bas…

Remettre les clés au nouveau propriétaire, refermer le portail de la maison, prendre la route en sachant que c’est la dernière fois que je ferai ce trajet, pleurer toutes les larmes de mon corps pendant ces 6 longues heures de route, repenser à l’annonce de mes 2 grossesses, les premiers pas de Little G, nos après-midi au bord de la piscine, nos semaines de ski dans les Pyrénées, nos parties de bowling, ton foie gras maison, nos fous rires, laisser derrière moi ces 17 années de souvenirs dans la région Toulousaine et entendre dans la voiture la chanson que j’écoutais depuis toujours avec toi.

Arriver enfin à la maison, retrouver mes bébés, et Mister M. qui me dit « maman tu pleures? c’est Papi F? Quand tu pleures maman on te fait des gros câlins » et il m’enlace de ses petits bras avec Little G pour me consoler.
Et puis sécher mes larmes, profiter de mes amours, boire une petite coupette de champagne et démarrer un nouveau chapitre de ma vie

Rendez-vous sur Hellocoton !0

2 Comments

  • Reply Sab 17 janvier 2018 at 8 h 35 min

    Et devant ton billet je t’accompagne de mes pleurs…. tant d’émotions!
    Il a raison ce monsieur… regardons devant.
    Je te souhaite un très beau nouveau chapitre de ta vie

    • Reply Summer Girl 17 janvier 2018 at 11 h 28 min

      J’imagine que ça fait écho chez toi malheureusement… et pour la première fois depuis longtemps je n’ai pas pleuré hier soir dans ma voiture en rentrant du travail en pensant à lui.
      Merci pour tes doux mots <3

    Leave a Reply