MUM

Deux bébés : deux expériences d’allaitement

30 septembre 2015

Quand l’accouchement conditionne l’allaitement… Comme je vous l’ai dit dans mon précédent article (L’allaitement en 10 questions), j’ai eu deux garçons, et vécu deux histoires complètement différentes.

allaitement1

Baby boy 1 : M.

J’ai accouché dans le public dans un très bon hôpital mais les conditions n’étaient pas réunies pour que le séjour à la maternité se passe bien. Tout d’abord, l’hôpital était en travaux, enfin toute la maternité était en travaux, ils ont pris du retard, du coup en avril ma chambre donnait sur un amas de terre avec bruit de marteaux-piqueurs toute la journée…

Je suis arrivée à la maternité vers 18h après une nuit très courte dues aux contractions qui commençaient et qui ont perduré dans l’après-midi. On m’a gardé pour la nuit car le travail avait commencé, vers 10h le lendemain on m’a proposé un bain pour essayer d’accélérer le travail, et vers 15h sur les conseils de la sage-femme qui m’a dit que je ne tiendrais pas à ce rythme, j’ai pris la péridurale. M. est arrivé à 22h30 seulement, ça fait 30h sans compter l’après-midi… donc autant vous dire que j’étais très fatiguée.

J’ai voulu essayer d’allaiter en me disant que si ça ne fonctionnait pas tant pis je passerai au lait en poudre. La mise au sein a été catastrophique, il était minuit, deux nuits difficile au compteur et une grosse fatigue. C’est simple, j’ai eu des crevasses dès le lendemain, sachant qu’en plus mon bébé n’arrivait pas à prendre mon sein droit et qu’il s’endormait au sein systématiquement.
On a donc rusé avec une petite sonde de lait complémentaire, mais c’était très douloureux et surtout M. ne mangeait pas à sa faim. J’ai essayé toutes les positions possibles car chaque sage-femme avait sa technique, et j’ai finalement opté pour la position classique dite Madone. Mais bébé perdait beaucoup de poids, on m’a mis la pression le dernier jour en me disant que s’il ne reprenait pas je devrais rester encore une journée.
J’ai demandé dès le début un tire-lait mais c’est seulement la dernière nuit en pleine montée de lait que j’ai eu le droit de le tirer, sachant qu’en parallèle la puéricultrice me l’a gavé dans la nuit donc comme par magie lors de la pesée du matin il avait pris du poids et pas qu’un peu!

A mon retour à la maison, l’hôpital avait oublié de me faire une ordonnance pour le tire-lait et ne m’a pas prévenu qu’il fallait le commander en avance donc en arrivant à la pharmacie elle m’a annoncé que je l’aurais que le lendemain matin. En pleine montée de lait je vous laisse imaginer mon état…
Lorsque j’ai pu tirer mon lait ça a été un véritable soulagement, j’essayais de donner le sein à M. mais ça ne semblait pas le rassasier. La pédiatre et gynéco m’ont poussé à lui donner le sein, je me suis mise la pression mais ça ne fonctionnait pas, après 1 mois de galère, j’ai finalement décidé de rester au tire-lait uniquement avec du lait en poudre en complément.
Au final, j’ai tiré mon lait pendant 4 mois et demi avec un complément de lait en poudre car je n’en avais pas assez.

Baby boy 2 : G.

Expérience à l’opposée de la première, j’ai choisi une clinique privée, j’ai donc été suivie par un gynécologue-obstétricien. Je l’ai vu une dernière fois la veille de l’accouchement à 15h, vers 17h, quelques douleurs dans le bas du ventre puis vers 19h des contractions légèrement douloureuses. J’ai attendu 1h30 car je pensais que la poche des eaux était fissurée. On est arrivée vers 2h30 à l’hôpital pour un monitoring de contrôle, ça commençait plutôt mal car la sage-femme m’a demandé où j’habitais et me dit que j’allais sûrement rentrer chez moi car à ma tête les contractons n’étaient pas très fortes… et finalement, avant la fin du monito la poche des eaux se rompt, j’ai donc bien fait de m’écouter! Hospitalisation à 3h30, vers 7h on vient me chercher pour aller en salle de travail, et à 11h22 j’accouchai de mon petit trésor.

Un accouchement rapide, j’étais en pleine forme, une mise au sein parfaite, la puéricultrice était juste géniale, à l’écoute, douce, elle m’a dit de ne surtout pas hésiter à demander conseil ou de l’aide en cas de besoin. Malgré une petite crevasse (rien de comparable avec celles que j’avais eues pour mon 1er), et le fait que mon fils avait du mal à prendre le sein droit (encore le même), j’ai cru pendant un moment que j’allais devoir tirer mon lait mais lors de la montée de lait j’ai réussi à lui faire prendre les deux seins correctement. Dès le troisième jour mon bébé avait repris du poids alors qu’en général en allaitant ça met un peu plus de temps.

C’est donc rassurés que nous avons retrouvé notre maison, depuis bientôt un mois je l’allaite exclusivement, il a pris environ 40g par jour et se porte à merveille, à raison d’une tétée toutes les 2h / 2h30 environ les trois premières semaines et il commence à espacer à 3h et 4h pour la première tétée de la nuit.
J’ai tout de même commandé un tire-lait aujourd’hui pour pouvoir partager des sorties futures avec son grand frère qui a besoin d’avoir sa maman rien que pour lui.
Une belle revanche pour nous et une immense satisfaction de pouvoir nourrir G. si facilement.

allaitement2

 Et vous, comment s’est passé votre séjour à la maternité ?

Rendez-vous sur Hellocoton !0

4 Comments

  • Reply Emilie de Mamans Actives 1 octobre 2015 at 10 h 22 min

    Pour ma part c’était l’inverse. Pour bébé 1 l’allaitement c’est très bien passé, il faut dire que c’était un goulu ! 🙂 Mais pour bébé 2 c’est beaucoup plus compliqué elle se fatigue très vite du coup je suis obligé à chaque fois de compléter avec un biberon de lait maternel alterné avec un biberon en poudre mais du coup ça prend beaucoup de temps ! Chaque bébé est différend !
    Ravie pour toi que pour G. l’allaitement se passe très bien. 🙂

    • Reply Summer Girl 1 octobre 2015 at 11 h 34 min

      Comme quoi chaque bébé est différent, j’espère que tout va rentrer dans l’ordre pour toi, l’important c’est que ta fille prenne du poids et soit en bonne santé mais je peux comprendre qu’après un super allaitement avec ton premier ce soit difficile de ne pas pouvoir allaiter ta fille comme tu le voudrais. Courage à toi et merci pour ton message

  • Reply Emilie 30 septembre 2015 at 23 h 44 min

    Pour ma part, super bien ! J’ai été très bien prise en charge et je suis sortie sous 3 jours 🙂
    Merci pour ton message de félicitations.

    • Reply Summer Girl 1 octobre 2015 at 11 h 28 min

      Contente de voir que tout s’est bien passé pour toi, j’espère que tu n’es pas trop fatiguée. Profitez bien de ces jolis moments à 3 ♡

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.