GREEN

15 alternatives zéro déchet aux produits jetables

12 novembre 2019
zero déchet

Cela fait maintenant plusieurs mois que je change petit à petit nos habitudes de consommation, loin d’être un exemple de famille « zéro déchet« , j’essaie à notre niveau de consommer moins et mieux. Et comme j’aime partager et semer des petites graines autour de moi, je vous propose des alternatives aux produits jetables que l’on utilise au quotidien. L’idée n’est pas de vous faire culpabiliser mais simplement de vous faire découvrir des produits que vous ne connaissiez peut-être pas. Parce que l’on consomme beaucoup trop de produits à usage unique, voici quelques solutions pour réduire vos déchets progressivement et instaurer quelques changements à la maison :

Côté cuisine

1/ Sacs à vrac VS sachets plastiques

J’ai investi dans des sacs à vrac pour ne plus mettre les fruits et légumes dans des sachets plastique ou en kraft, je colle l’étiquette dessus et on ne m’a jamais rien dit en magasin traditionnel. J’avais réalisé un sac à pain lors de mon premier cours de couture ^^, ce n’est pas forcément évident au début de refuser le papier qui entoure les baguettes de pain mais quand l’habitude est ancrée c’est une petite victoire du quotidien. Le papier fini à la poubelle quoiqu’il arrive, et même s’il est recyclé, c’est un déchet que l’on peut éviter.

zéro déchet

2/ Boîtes de conservation VS film étirable & papier alu

Pour conserver les restes alimentaires, j’ai investi dans des boîtes hermétiques en verre ikea, qui existent désormais avec des couvercles en bambou. Je garde les pots de confiture et autres bocaux pour pouvoir conserver les sauces ou pour tous les produits de base que j’achète en vrac. Le film étirable et le papier alu sont des produits jetables faciles à remplacer, vous vous épargnerez en plus quelques crises de nerfs quand le film se déchire ou que vous ne savez pas par où le dérouler!

Autre possibilité : le bee wrap, c’est un emballage alimentaire composé de tissu, enduit de cire d’abeille connue pour ses propriétés anti-bactériennes naturelles. Vous pouvez aussi les fabriquer vous-même, en suivant un tuto en ligne.

3/ Gourde VS bouteille plastique

Les enfants ont une gourde pour le moment en plastique pour l’école, mais j’ai prévu d’en acheter de nouvelles en inox pour nos sorties. Je pense prendre celles de la marque kleen canteen dont les retours sont très positifs, si vous en avez testé ça m’intéresse!
De mon côté, j’ai une gourde en verre au travail en test depuis 2 mois, et bientôt, 1 500 collaborateurs de mon entreprise en auront une également en remplacement des gobelets plastique des fontaines à eau (je ne vous cache pas que c’est une petite victoire personnelle).

4/ Savon solide VS savon liquide

Dans la cuisine et la salle de bains, j’ai mis en place des savons solides à la place du savon liquide, ce n’est pas toujours très clean niveau compo et le flacon plastique et la recharge finissent à la poubelle.zéro déchet

J’ai tout simplement supprimé les flacons pour ne pas tenter mon mari de racheter une recharge liquide, et puis avec de si jolis savons, vos invités ne chercheront plus le pousse mousse!

5/ Bouteille en verre VS bouteille plastique

Depuis 6 mois, j’ai arrêté d’acheter des bouteilles d’eau, on a la chance d’avoir de l’eau du robinet qui est bonne au niveau du goût, mais je cherche malgré tout une solution pour la filtrer, surtout pour les enfants qui boivent toute la journée de l’eau du robinet (à la maison, à la cantine et à l’école).
Je n’ai pas voulu investir dans une carafe Brita, j’ai simplement récupéré une bouteille de jus de pomme en verre comme contenant, mais je songe à tester les perles de céramique, ou le charbon actif, vous connaissez?

6/ Serviettes en tissu VS serviettes en papier

Comme pour la vaisselle jetable, on liquide tout, et on passe aux serviettes en tissu. A la maison on a adopté ces superbes serviettes en lange de la créatrice Anne Vuitton, sa boutique est en stand by car elle vit désormais près de New York mais vous pouvez la suivre sur Instagram ici.  Profitez des brocantes pour faire le plein de serviettes anciennes ou allez faire un tour sur etsy.

serviettes zero dechet

7/ Tissu lavable VS essuie tout

Alors oui c’est vrai, c’est hyper pratique et rapide de déchirer un bout de sopalin pour essuyer la bouche de votre petit dernier, ou d’éponger le verre d’eau renversé mais c’est à mon sens, le produit dont on peut finalement se passer le plus.
Tout est question d’habitudes : prendre une éponge pour essuyer la compote tombée par terre, une serviette en tissu pour s’essuyer les mains ou un torchon… Il existe également des rouleaux d’essuie-tout lavable chez des petites créatrices de talent (cf : liens ci-dessous).
Le plus compliqué sera finalement d’expliquer à votre entourage pourquoi vous n’en avez plus, et surtout comment vous gérer sans essuie-tout au quotidien.

8/ Tote bag VS sac plastique

Sac réutilisable ou tote bag, laissez-en dans votre voiture pour faire les courses, à l’entrée de la maison au portemanteau car cela sert toujours. J’en ai accumulé des dizaines à la maison car à chaque événement j’en récupérai plusieurs. Même s’il est moins nocif pour la planète, le tote bag doit être impérativement être réutilisé donc j’en distribue désormais dès que je donne quelque chose à mon entourage ou lors de vide greniers (un article très intéressant sur l’empreinte écologique des tote bags ici).
En parallèle, on a pris l’habitude de refuser systématiquement les sacs en plastique ou papier lorsque nous allons en magasin, ou à la pharmacie.

9/ Vaisselle en porcelaine VS vaisselle jetable

C’est pratique de sortir les gobelets et assiettes en plastique lorsqu’il y a du monde à la maison, mais c’est vraiment une catastrophe pour la planète, et la vaisselle plastique sera interdite dès janvier 2020, donc autant s’y préparer en amont.
Pour vos prochains anniversaires, fêtes de fin d’année, liquidez le stock de pailles en plastique, assiettes et gobelets plastique de vos placards, et optez pour de la jolie vaisselle à chiner en vide grenier ou chez Emmaüs. Évitez également les gobelets en carton qui contiennent une pellicule plastique, et qui sont par conséquent non recyclables, sachez qu’il existe désormais une gamme de produits jetables compostables à base de maïs ou de sucre de canne, mais il faut garder en tête que ce type d’achat doit rester exceptionnel ^^

10/ Mouchoirs en tissu vs mouchoirs jetables

Je garde un petit stock de mouchoirs en papier pour les gros rhumes hivernaux mais au quotidien, c’est si simple d’utiliser des mouchoirs en tissu que l’on lave avec le linge de maison ou les serviettes de bain. Encore une fois, les brocantes sont parfaites pour se fournir et je vous donne quelques idées par ici :

Emballage My Bee wrap / Mouchoirs en tissu l’Atelier 42 / Essuie-tout lavable minha fabrica / Gourde en acier inoxydable klean kanteen / Bouteille avec bouchon ikea / tote bag Act for planet

Côté salle de bains

11/ Carrés lavables VS coton jetable

Remplacer les cotons jetables par des carrés lavables, si vous avez une machine à coudre ou quelqu’un de votre entourage qui sait coudre, c’est très simple à réaliser (parole de débutante ^^). J’ai utilisé du tissu éponge en bambou pour la face nettoyante et du tissu en coton certifié oeko-tex pour l’autre face. Et sur etsy, vous aurez l’embarras du choix parmi des dizaines de créatrices.

12/ Oriculi VS cotons tiges

Je n’utilise pas de coton tige, c’est la bête noire des pédiatres et des médecins car ce n’est absolument pas indispensable pour nettoyer ses oreilles. Le mieux est de le faire sous la douche avec son petit doigt mais pour celles et ceux qui ne peuvent pas s’en empêcher, voici une alternative écologique : l’oriculi

13/ Savon solide VS gel douche

Tout comme le savon pour les mains, le savon pour le corps fait son grand retour et il n’a que des avantages. Economique tout d’abord, car le gel douche type Ushuaia ou Tahiti est conçu de telle manière que l’on verse toujours trop de produit. En terme d’environnement, le flacon plastique est certes recyclable mais quand on sait que le flacon tient à peine une semaine pour une famille, je vous laisse faire le calcul sur une année. Et le meilleur pour terminer, côté composition, les savons artisanaux sont adaptés aux peaux les plus sensibles,avec ou sans parfum.zéro déchet

14/ Shampoing solide vs shampoing liquide

J’ai uniquement testé celui de la marque lamazuna pour cheveux gras, il faut un petit temps d’adaptation pour apprendre à bien faire mousser le shampoing et accepter que ça ne mousse pas comme un shampoing classique. Pour les jours un peu speed, j’ai un shampoing bio de la marque Coslys qui est désormais disponible en vrac et rechargeable dans certaines boutiques bio.

15/ Brosse à dent rechargeable VS brosse à dent jetable

En réalisant cet article, je pensais vous parler de la brosse à dent en bambou, sauf qu’elle reste jetable et côté empreinte écologique pas terrible puisque le bambou vient de très loin… J’ai donc fait des recherches et j’ai découvert cette brosse à dent rechargeable dont l’embout se clipse tout simplement il fallait y penser!). Le manche de la brosse est réalisé à 70% en matière végétal et c’est à mon sens la solution optimale dans une démarche zéro déchet. Je teste prochainement et vous en reparle par la suite.

Lingettes démaquillantes la fourmi ele / Brosse à dent rechargeable lamazuna/ Mochi mochi lamazuna / Shampoing solide / Oriculi lamazuna

BONUS

Mettre en place une étiquette stop pub est un geste simple et vraiment efficace, quand on sait qu’on reçoit en moyenne 30kg de prospectus par an, qui finissent inévitablement à la poubelle. Je crois que nous avons la plus belle boîte aux lettres de la rue grâce à notre stop pub ludilabel!

Et vous, quels produits avez-vous réussi à remplacer?
Quels sont vos prochains défis?

Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture de ce livre : Notre aventure sans frigo ou presque de Marie Cochard.

Rendez-vous sur Hellocoton !0

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.