MUM

L’allaitement en 10 questions

22 septembre 2015

J’ai choisi de vous parler d’allaitement car après deux expériences complément différentes (dont je vous parlerai prochainement), je me suis rendue compte qu’allaiter pouvait être un parcours du combattant selon les personnes que l’on a en face de nous.
Cet article n’est pas là pour vous convaincre d’allaiter mais pour vous aider à y voir plus clair et pouvoir prendre votre décision le jour de l’accouchement en toute connaissance de cause.
Voici quelques éléments de réponses aux questions que l’on s’est toutes posées :

1/ J’ai peur d’avoir mal. La première mise au sein est très importante, elle doit se faire le plus tôt possible après l’accouchement. La bouche de bébé doit être grande ouverte et envelopper la majeure partie de l’aréole, sa lèvre inférieure touche presque son menton. Au début de la tétée la succion est brève et rapide pour faire monter le lait puis vous l’entendrez déglutir et respirer à chaque phase de succion.
Une bonne position pour allaiter vous évitera d’avoir des crevasses et d’avoir les seins engorgés. Voici les 3 positions les plus courantes :allaitementDans les débuts, vous pouvez appliquer une crème à la Lanoline pour soulager vos mamelons.

2/ Aurais-je assez de lait? Vous le saurez rapidement lorsque vous ferez peser votre bébé à la PMI et chez le pédiatre, votre bébé vous le fera aussi comprendre par son envie systématique de téter et par ses pleurs s’il venait à en manquer.

3/ Quelle quantité lui donner? Un bébé allaite à la demande, au début cela représente entre 8 et 12 tétées par jour et cela s’espace au fil du temps, on dit qu’en moyenne un bébé doit faire 6 à 8 couches mouillées par jour dont au moins une selle. La durée moyenne d’une tétée est de 20mn, sachant que la composition du lait évolue au fur et à mesure de la tétée, il est riche en lactose au début puis s’enrichit en graisse. Selon l’appétit de votre bébé, vous pouvez soit lui donner un sein et changer à la tétée suivante soit lui donner l’un puis l’autre au cours d’une même tétée.

4/ J’ai des petits seins, pourrais-je allaiter malgré tout? C’est votre bébé qui stimule la lactation, lors de la montée de lait, les seins prennent du volume mais la taille n’a aucune incidence car le bébé prend toute l’aréole dans sa bouche. Plus vous mettez bébé au sein, plus vous aurez de lait.

5/ Comment faire pour que le Papa trouve sa place? Il n’y a pas que les repas pour tisser un lien avec bébé, le bain, le change et les petits câlins quotidiens sont aussi des moments très importants qui demandent une attention toute particulière.

6/ Je suis pudique et l’idée de me montrer en public me fait peur. Il existe aujourd’hui de nombreux vêtements adaptés qui permettent d’allaiter sans être vu, lorsqu’on allaite on ne voit pas le sein de la mère puisqu’il est caché par la tête du bébé. Enfin, après avoir accouché vous verrez que le mot pudeur ne fera plus partie de votre vocabulaire, le fait de sortir son sein pour nourrir son enfant est quelque chose de naturel qui au pire gênera les autres mais pas vous.

7/ Dois-je suivre un régime alimentaire particulier? Il faut continuer à manger de manière équilibrée, l’allaitement est très fatiguant dans les débuts car bébé prend toute l’énergie dont il  besoin et vous en manquerez sûrement avec la fatigue post-accouchement et les tétées de la nuit. Il ne faut pas hésitez à adapter ses repas si vous sentez que votre corps en a besoin. Personnellement j’ai très soif en début de tétée donc je prévois toujours un verre d’eau à proximité et je mange un peu plus que d’habitude.

8/ Si je dois m’absenter ou si je veux sortir comment ça se passe? Vous pourrez toujours tirer votre lait pour que le papa ou quelqu’un de votre entourage prenne la relève. Vous pouvez utiliser une tire-lait manuel s’il s’agit uniquement d’une sortie occasionnelle ou opter pour un tire-lait électrique double pompe de préférence que vous pourrez louer en pharmacie. La location est prise en charge par la sécurité sociale mais vous devrez acheter les accessoires (30 € environ selon le modèle). 

9/ Je dois reprendre le travail, comment faire? Vous avez le droit à une heure de pause par jour pour pouvoir allaiter (si vous habitez à proximité de votre domicile), vous pouvez également tirer votre lait et le conserver au réfrigérateur (48h) ou au congélateur (6 mois).

Vous pouvez également sevrer bébé, c’est à dire interrompre la lactation, pour cela mieux vaut s’y prendre 15 jours avant la reprise. Remplacez une tétée tous les 4 jours par un biberon, la production de lait diminuera naturellement et laissera le temps à votre bébé de s’habituer à ce changement.
En cas de douleur, engorgement, vous pouvez soulager vos seins sous la douche en les massant  :
schéma-massage

1. Massez le sein délicatement en faisant des ronds avec les deux mains sans toucher le mamelon pour ne pas stimuler la production
2. Placez votre pouce sur la partie supérieure de l’aréole et votre index sur la partie inférieure et effectuez des pressions fermes
3. L
e lait va commencer à s’écouler, continuez jusqu’à ce que vous soyez soulagée et que votre sein soit ramolli

Autre astuce, testée et approuvée, remplissez un verre d’eau chaude, collez-le contre votre sein pour faire un effet ventouse puis massez-le, au bout de quelques secondes, vous verrez du lait sortir, continuer ainsi jusqu’à être soulagée.

10/ J’accouche bientôt mais je ne suis toujours pas décidée. Le plus important lorsqu’on veut allaiter c’est de ne pas se forcer et de ne pas le subir, qu’on allaite ou pas l’essentiel est que bébé et maman soient en bonne santé. Vous pouvez toujours essayer à la maternité si vous le souhaitez et passer au biberon ou en allaitement mixte par la suite.

J’espère que cet article en aidera certaines à prendre leur décision, encore une fois, le but n’est pas de prôner l’allaitement car chacune est libre de vivre sa maternité comme elle l’entend, mais de répondre à quelques interrogations.

Avez-vous fait le choix d’allaiter ou pas avant l’accouchement?

Rendez-vous sur Hellocoton !0

3 Comments

  • Reply Deux bébés : deux expériences d'allaitement - Summer Girl 31 août 2018 at 13 h 37 min

    […] conditionne l’allaitement… Comme je vous l’ai dit dans mon précédent article (L’allaitement en 10 questions), j’ai eu deux garçons, et vécu deux histoires complètement […]

  • Reply Charlotte 24 septembre 2015 at 15 h 27 min

    Je crois que malheureusement beaucoup de femmes sont mal informée sur le sujet :/

    • Reply Summer Girl 24 septembre 2015 at 16 h 06 min

      Oui c’est certain, même en cours de préparation à l’accouchement c’est un sujet que l’on aborde trop rapidement je pense, j’ai encore appris beaucoup de choses lors de ce 2ème accouchement 😉

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.